Newsletter

La newsletter est une manière d’envoyer des courriers électroniques en masse à vos clients et à vos prospects.  Elle est un excellent moyen de communiquer et de fidéliser vos clients. Comment la mettre en place pour améliorer votre stratégie de fidélisation ?

1. Différents canaux pour inciter vos clients à s’inscrire à la newsletter

Avant de penser au contenu du message, vous devez constituer une base de données client optin. C’est-à-dire des personnes qui acceptent explicitement de recevoir des messages de votre part. L’important n’est pas forcément d’avoir beaucoup d’inscrits mais des contacts sensibles à vos produits, à votre marque et à vos offres commerciales. Préférez une centaine de clients qui lit votre newsletter plutôt qu’un millier de clients qui n’ouvre pas vos emails.

Plusieurs moyens sont possibles pour enrichir votre base de données client.

  • Par un formulaire d’inscription que vous diffusez sur les réseaux sociaux
  • Sur votre site web via un encart dédié
  • En magasin avec une application sur Ipad. Pour inciter les clients à s’inscrire, indiquez le contenu que vous allez leur envoyer et à quelle fréquence. Par exemple, « recevez toutes les deux semaines les promotions du magasin ».

2. Des contenus pertinents pour vos clients

Quel que soit le canal choisi pour récolter des adresses email, annoncez toujours les contenus et thématiques de vos newsletters. En effet, votre contenu doit apporter de la valeur ajoutée aux clients. Il doit chercher à attirer et à surprendre. Si les contenus que vous créez ne sont pas ceux appréciés par vos lecteurs, vous risquez des désabonnements en masse. Par ailleurs, une ligne éditoriale définie permet de se démarquer et d’apporter une personnalité à votre marque.

Voici quelques idées que vous pouvez utiliser :

  • La sortie de nouveaux produits dans votre magasin
  • Une promotion spéciale (pensez à bien indiquer les dates de début et de fin de votre opération)
  • L’annonce d’un nouvel article de blog
  • Des événements
  • Un jeu concours
  • Des informations sur votre entreprise

Finalement, choisissez un ratio idéal entre message promotionnel et information. En effet, la newsletter n’est pas seulement un moyen de vendre plus mais également de créer un lien avec vos clients. C’est le meilleur moyen de renforcer sa e-reputation et d’améliorer son image de marque.

3. La rédaction web d’une newsletter

Comment rédiger ses contenus dans un mailing ? En premier lieu, votre rédaction web est à destination de l’internaute (que ce soit pour votre site vitrine, votre blog ou votre emailing). Dans le cas de l’e-mailing, vous devez transmettre un message qualitatif à votre client afin qu’il effectue une action. Par exemple, visiter de votre site web, ce qui engrange plus de trafic, ou imprimer un coupon de réduction pour inciter à l’achat. Grâce aux outils web statistiques, vous pourrez facilement calculer votre retour sur investissement. Sur Mailchimp et Mailjet, vous pouvez savoir combien de visiteurs de votre site proviennent de votre newsletter et combien on effectuer une action. Il est primordial de susciter l’intérêt du lecteur avec un objet d’emailing accrocheur. Attention cependant à ne pas avoir un objet trop commercial, qui vous classerait directement dans les spam de votre lectorat. En effet, certains mots sont à proscrire comme “gratuit”,  “exceptionnel”, “gagnez”…

Voir la liste de mots à bannir dans vos emailing >>

4. Un calendrier éditorial pour sa stratégie de communication

Comme pour les réseaux sociaux, un calendrier éditorial aide à fixer la fréquence de vos envois. Il permet aussi de diversifier les sujets sur une période donnée. Par exemple, fixez-vous une fréquence d’envoi hebdomadaire et alternez les thématiques que vous avez choisies.

Ensuite, pour le jour et l’heure de publication, pensez aux habitudes de vos clients. Par exemple, viennent-ils dans votre magasin le soir en semaine, le week-end ? Privilégiez un envoi la veille de vos plus gros jours de visite pour booster votre fréquentation. Ainsi, cette stratégie peut inciter les clients à revenir plus souvent.

Dans le cas où vous préférez combler les moments les plus creux de votre activité, mettez en place des ventes flash en milieu de semaine ou en journée. Vous pouvez également faire une segmentation de votre base de données client pour envoyer des email V.I.P à vos meilleurs clients.

En conclusion, après quelques semaines, analysez les résultats de vos newsletters pour ajuster votre stratégie.

  • Taux d’ouverture des emails : comparer les résultats entre les thématiques et les objets des emails
  • Interaction avec l’email : les lecteurs ont-ils répondu directement suite à une question ? Ont-ils cliqué ou partagé des informations ?
  • Quel est le taux de désabonnement ? Remarquez les erreurs qui ont pu être commises lors d’un fort taux de désabonnement et basez-vous sur les messages qui ont les meilleurs résultats.

Quand un contenu a particulièrement bien fonctionné, n’hésitez pas à le réutiliser sous une autre forme. Par exemple une vidéo Youtube ou encore avec une publication sur les réseaux sociaux. Cette stratégie digitale globale vous permet une utilisation multiple des canaux et d’avoir plus de chance de capter des nouveaux clients.

Pour aller plus loin, associez les newsletters à Google Analytics pour regrouper les résultats de vos différentes opérations.

Nos autres articles