Ameliorer son site avec Google Analytics
Google Analytics est un outil intégrant des indicateurs et statistiques web. Je propose toujours cette option dans mes créations de sites Internet mais il est très souvent méconnu des novices du web. A quoi sert-il ? Est-il incontournable ? Quelles sont les bonnes pratiques à suivre pour cet outil de web analytique ?

Avant Google Analytics : la raison d’être de votre site web

Ça y’est. Vous avez créé votre site Internet. C’est bien mais est-il efficace ? Pour le savoir, vous devez déterminer les objectifs de votre site web. Premièrement, cette nouvelle communication digitale a-t-elle pour but :

  • Avoir plus de visibilité ?
  • Communiquer de l’information ?
  • Créer un échange avec vos prospects et vos clients ?
  • Faire de la vente en ligne ?

Quel que soit cet objectif, il est indispensable de réfléchir à la raison d’être de votre site. Une fois celui-ci défini, il ne restera plus qu’à l’atteindre. Google Analytics donne l’opportunité d’y arriver :

  • En explorant les données de votre site web
  • En analysant les indicateurs choisis ou encore les KPI (indicateurs clés de performance)

Avec ces données, vous pouvez ainsi analyser votre taux de conversion et juger de l’optimisation de votre stratégie digitale.

Tour d’horizon des données disponibles

Vous pouvez trouver dans le tableau de bord de Google Analytics deux grandes thématiques de statistiques : sur vos visiteurs et sur votre site web propre.

1. Qui sont vos visiteurs ?

  • Leur origine géographique

Si vous avez un commerce de proximité, vous pouvez voir dans quel périmètre se situent vos internautes. Par exemple, au niveau du quartier, de la ville ou de la région.

  • Leurs données démographiques

En identifiant la tranche d’âge et la proportion hommes/femmes de vos visiteurs, vous pouvez connaître la cible de vos prospects sur le web. Vous pouvez alors la comparer avec celle que vous avez en magasin.

  • Leur comportement sur le site

Maintenant que vous avez dressé le portrait-robot de votre visiteur type, il est utile de savoir pourquoi il vient sur votre site et comment il l’utilise. Alors, vous pouvez déterminer :

– Le temps moyen passé sur chacune de vos pages

– Le nombre de pages vues et lesquelles. Chaque page n’est pas forcément utile. Il est important de concentrer ses efforts sur les contenus à forte valeur ajoutée pour booster le référencement Google.

– L’ordre des pages qu’il parcourt : l’idéal est que votre cible termine sa visite sur une page clé comme un formulaire de contact.

– La fidélisation de vos visiteurs. Quelle est la proportion de nouveaux internautes contre les anciens ? Un bon équilibre entre les deux prouvent deux choses. Votre site intéressent vos prospects ou clients, ils reviennent donc le visiter. Deuxièmement, votre site attire des nouveaux clients via des canaux d’acquisition comme les réseaux sociaux, l’emailing ou encore le référencement SEO.

– Le taux de rebond. Cet indicateur montre l’intérêt de vos visiteurs à l’arrivée de votre site. Sortent-ils directement après n’avoir vu qu’une seule page ? Cependant, cette statistique n’est pas forcément révélatrice si les internautes sortent directement après avoir trouvé l’information qu’ils recherchaient sur votre site. Par exemple, des horaires d’ouverture ou des tarifs.

  • Leur provenance

Au bout de quelques semaines, vous pourrez analyser votre source de trafic. Provient-t-il du référencement naturel ? Des réseaux sociaux ? D’un site référent ? Vous pouvez analyser chacune de ces données pour améliorer votre stratégie marketing. Si les internautes provenant de Facebook sont plus enclins à rester sur votre site, il faut surement travailler ce canal et votre page Facebook. Des campagnes marketing sur ce réseau social est également possible en ciblant précisément les caractéristiques de votre cible.

Le dashboard renferment un tas d’autres outils de mesure pour connaitre vos visiteurs. Afin d’en savoir plus, vous pouvez suivre la formation Google Analytics pour passer la certification Google. Pour cela, rendez-vous sur Google partner.

2. Votre site web est-il performant ?

 

La performance web est indispensable pour une bonne expérience utilisateur et un référencement web optimisé.

  • Vitesse de chargement des pages. Google Analytics est relié à un autre outil qui donne des recommandations pour optimiser vos pages : réduire le poids des images, adapter la version mobile pour que les utilisateurs naviguent plus vite etc…Pour avoir plus de détails, vous pouvez analyser votre site web dans Google page speed. Si le temps de chargement n’est pas bon après avoir suivi les indications de page speed, vérifiez la configuration de votre site web chez votre hébergeur. Il pourra vous indiquer votre version de php et de MySQL installé avec votre CMS.
  • Pages les plus vues. Vos pages les plus vues sont-elles les plus importantes ? Pour définir les pages qui doivent attirer le plus de visiteurs, vous devez définir un objectif de conversion.

Les objectifs de conversion

1. Un site web pour capter de nouveau clients

Pour savoir si votre site est efficace, vous devez savoir si vos visiteurs suivent l’entonnoir de conversion et quels objectifs ont été atteints.

  • Ont-ils rempli un formulaire de contact ?
  • Passent-t-ils le temps adéquat sur votre site ? Si vous possédez un blog, les internautes doivent y passer plusieurs minutes pour lire au moins un article. Dans le cas où ils recherchent une information comme vos horaires d’ouverture, la durée de la visite doit être minime.
  • Utilisent-ils un bouton de numérotation pour vous téléphoner ? Grâce au taux de clic à configurer dans les objectifs de conversion, vous pourrez mesurer cette donnée très utile.

Un rapport d’analyse peut être produit de manière récurrente. On y trouve des informations générales sur votre audience ou encore des statistiques spécifiques pour atteindre ces objectifs. Par exemple, données démographiques, géographiques, parcours des pages vues et le support utilisé (ordinateur, smartphone..) sont autant de facteurs pertinents à analyser pour bien connaître vos visiteurs et leur comportement sur votre site.

2. Comment améliorer son tunnel de conversion

Lorsque vous avez vos rapports d’analyse, plusieurs plans d’action peuvent être imaginés

  • Enrichir vos textes pour booster votre référencement naturel (SEO). Avec les données d’acquisition de Google Analytics, vous pouvez savoir quels sont les contenus les plus pertinents. Avec ces chiffres, vous pouvez savoir comment optimiser vos contenus selon les meilleurs thématiques.

Si les internautes ne viennent pas ou peu des recherches Google, il est important d’améliorer votre SEO pour pouvoir être visible sur les moteurs de recherche et pouvoir capter de  nouveaux prospects.

  • Augmenter la vitesse de chargement de vos pages. Si certaines de vos pages peinent à charger, les recommandations de Google doivent être suivies. Réduire le poids des images ou encore supprimer les fonctionnalités dont vous n’avez pas besoin sont les premières démarches à effectuer.
  • Adapter vos contenus selon vos internautes. Vous remarquez que le portrait-robot de votre cible a des caractéristiques spécifiques ? Vous pouvez alors imaginer les contenus qui peuvent particulièrement l’intéresser. Par exemple, dans une boutique de produits cadeaux, vous identifiez que vos internautes sont principalement des hommes contrairement à votre clientèle en magasin. La mise en avant de vos produits sera alors différente pour capter l’attention de votre cible.

En conclusion, Google Analytics est donc un moyen simple d’affiner votre stratégie webmarketing et de créer toujours plus de contenus adaptés à votre cible. Pour améliorer son efficacité, vous pouvez le compléter avec d’autres outils comme Google Tag Manager ou Google Search Console. Ce dernier permet de connaître les requêtes que tapent vos prospects pour arriver sur votre site. Un webmaster peut vous aider pour ces manipulations techniques.

Nos autres articles